Créations

Approche

Parler de soi et de son travail n’est pas chose facile. Surtout quand soi même on est surpris de cette découverte, de ce nouveau langage. Ce travail a commencer à prendre corps. j’ai commencé à le faire mien. Cela m’a permis de comprendre si ce n’est les raisons en tout cas les émotions qui me traversent;

Aller chercher au plus profond de moi dans les plis et les replis, trouver qui je suis.

La liberté d’un travail sensitif, de me laisser inspirer et porter par la matière, les sentiments et/ou le visuel sont fondamentaux dans ma pratique. Ma pièce est terminée lorsqu’il y a une évidence, une résonance.

Mon corps à corps avec la matière est un corps à corps bienveillant; Parfois la matière me guide, parfois c’est moi qui l’emmène… : c’est un temps d’intimité entre le textile et moi ; Une conversation. Avec la sensation que mes mains me montre le chemin et m’aident à prendre conscience du sentiment exprimé. Souvent je suis surprise moi-même par ce qui est né du fond de moi.

J’ai besoin d’une bulle, d’une certaine solitude pour y être réceptive ;  Ces gestes répétitifs, proches d’un rituel de méditation, sont autant de gestes apaisants et une façon de se retrouver, de s’entendre pour créer, un refuge devenu un besoin …

J’aime l’idée de détourner des matériaux qui sont habituellement cachés, pour finalement les révéler au grand jour dans les sculptures. Des textiles résistants aux déchirures, venant en renforcement d’une couture comme les sergés de coton… Ils donnent des effets différents selon la matière, l’épaisseur,  la découpe, la tranche. Tout en restant réceptive à la sérendipité, l’accident, la fragilité ou la force du textile utilisé.

Le fil est le lien visible ou invisible qui tient les plis. Ces petits points utilisés sont un processus simple mais qui, liés à la matière, peuvent offrir un visuel plus complexe ; C’est un cheminement avec la matière, elle peut ainsi devenir dense, compacte, élargie ou aérée…

Le point d’ancrage de ce matièrage est un travail instinctif, sensitif qui me ramène toujours vers l’organique, dans un mouvement intrinsèque. J’aime aussi l’idée de créer un microcosme dans lequel on peut se balader ; Une promenade au cœur de la matière qui reflète des paysages imaginaires, mes paysages intérieurs.

A chacun de s’y perdre.

Parcours

Le textile est un matériau que la vie a constamment mis sur mon chemin.  Toute petite, je cousais sur du carton. Je regardais ma mère, ma sœur broder, coudre …  De cette nourriture familiale est certainement née ma curiosité textile que je n’ai cessé d’explorer par la suite.

Ce travail a commencé à prendre corps, j’ai commencé à le faire mien lors de la création de ma première sculpture.

Un symbole important pour moi cette première sculpture du nom de “Prise de tête”. Cette pièce m’est venue instinctivement, comme si mes mains m’avaient aidé à comprendre mon ressenti, à prendre conscience des possibles. Une mis à l’honneur des mains : La main qui fabrique, qui crée, la main outils, la main langage et moyen d’expression. “Prise de tête” pour le bouillonnement intérieur et permanent.

Ces mains pleines d’espoirs se joignent et font lien avec la tête, un dialogue entre les mains, la matière et l’imaginaire. J’ai écouté mes mains…

J’aime l’idée de détourner des techniques anciennes pour en faire des créations contemporaines. J’ai appris la broderie, les techniques de moulage des modistes. Celles-ci font partie prenante de mon chemin, de mon processus d’enrichissement.

Parfois on me demande de me situer entre artiste et artisan : Je suis sur le fil … c’est ma spécificité, la marque et l’empreinte de mon travail. L’artisanat c’est rencontrer, apprendre, multiplier des savoirs pour ne pas pas s’enfermer dans son art. La création se trouve dans une bulle d’hypersensibilité, dans l’intime, pour moi c’est une respiration entre la vie et la réalisation.

Mon parcours m’a permis d’accéder à une part de moi même auquel je ne pensais pas avoir accès, qui était enfouie. Cette fragilité émotionnelle fait partie de ma palette. Tout devient matière à émotions.

J’ai tisser mon propre univers pour entrer dans la sculpture…




Expositions

Prochaine Exposition Octobre 2020 ….

Exposition Septembre 2020….

Je vous souhaite une belle rentrée …

Pour ma part je prépare ma prochaine exposition. J’ai Hâte de vous présenter mes nouvelles sculptures textiles. Je serai en bonne compagnie avec une sélection d’artistes 100% féminines.

On se retrouve le 25/26 et 27 septembre de 14h à 20h dans un bel écrin…. celui de l’atelier Anne Pierre Malval sur la Péniche fleur bleue à Paris. (toutes les infos sur le flyer ci-joint)

Vernissage le 25 septembre à partir de 18h … A très vite….

Exposition d’été en juillet et Août 2020:

Mes sculptures voyagent cet été … Elles seront en bonne compagnie ….

Elles s’envolent pour la Drôme à CREST…. N’hésitez pas si vous voyagez cet été dans la région de venir découvrir notre travail…. Métal, Bois, Verre, Béton, Fibre…au programme.

MATIERES A CREST/ MATIERES A CREER, Le MAC le 16/17/18 et 19 Juillet et le 20/21/22/23 Août.

Vernissage le 17 juillet à partir de 18h.… Je serai dans la place !!!!

ATTENTION PROLONGATION DE L’EXPOSITION A LA GALERIE DERNIERS JOURS JUSQU’AU 28 MARS, AVEC LE FINISSAGE LE JEUDI 26 MARS A PARTIR DE 19H !!!

La galerie est ouverte du mercredi au vendredi de 16h à 19h et le samedi de 14h à 19h

Vous pouvez découvrir mon travail dans ce film réalisé par la Galerie Derniers jours :
https://vimeo.com/378326219?ref=fb-share

  1 ère exposition à la Galerie Derniers Jours !!!!

  du 14 décembre 2019 au 27 février 2020

                                                
VERNISSAGE SAMEDI 14 DÉCEMBRE 2019 à 16H !!!!



Heureuse de vous retrouvez pour les portes ouvertes des ateliers d artistes de Montreuil 2019 !!!
Je serai en très belle compagnie …
Suivez le programme !!!!
J’aurai l occasion de vous faire découvrir mon travail….
A très bientôt…